Comment mieux faire germer les graines ?

Comment faire germer au mieux les graines de cannabis ?

Pour que les graines germent au mieux, vous devez disposer de connaissances et de compétences spécifiques. Lesquelles ? Découvrons-les ensemble.

Les graines de cannabis sont cultivées dans de nombreux endroits du monde et, aujourd’hui, les plantes de marijuana sont utilisées à des fins très diverses.

En France, la culture de la marijuana est toujours illégale, mais les passionnés et les curieux ne manquent pas, qui se demandent comment faire germer les graines.

Les producteurs de chanvre ont-ils des secrets particuliers ?

Quelles sont les meilleures techniques de germination ?

Pour répondre à ces questions, nous avons décidé d’élaborer un petit guide à titre informatif, alors lisez la suite pour connaître les principaux faits concernant la germination des graines de cannabis BSF.

Faire germer des graines de cannabis dans du terreau

Germination des graines : mieux à l’extérieur ou à l’intérieur ?

Dans les endroits où la loi l’autorise, les graines de marijuana sont cultivées soit en plein air, soit dans des installations spécialement conçues.

Cependant, en général, les cultivateurs débutants décident de cultiver les graines en intérieur.

De cette manière, il est possible de suivre de plus près les processus et les évolutions que la plante subit au cours de sa croissance. De plus, la germination a lieu dans un environnement climatiquement stable, avec toutes les conséquences positives que cela implique.

À l’extérieur, les conditions climatiques peuvent changer d’un moment à l’autre, et les journées ensoleillées peuvent être soudainement remplacées par de fortes pluies ou des averses, ce qui peut endommager considérablement les semis.

En outre, il existe d’autres facteurs négatifs pour la culture en plein air, comme la présence de parasites et d’autres animaux qui peuvent manger les plantes.

C’est pourquoi, pour diverses raisons, il peut être plus sûr de conserver les graines dans un endroit abrité où elles pourront germer plus facilement.

Lire aussi : Comment savoir si une graine est mâle ou femelle ?

Les premières étapes de la germination des graines

Les plants de cannabis sont particulièrement délicats dans leur première phase de vie, il faut donc les soigner et les protéger autant que possible.

Les producteurs des pays où la culture est légale s’équipent généralement de serres de germination, qui protègent les plantes des intempéries.

La précipitation et l’imprudence au cours de la première phase de croissance peuvent être fatales pour les semis et les cultivateurs professionnels le savent bien.

Pour permettre l’éclosion des graines de marijuana, il faut maintenir une température comprise entre 26 °C et 28 °C. On utilise à cet effet des lampes et des thermostats spécifiques, qui peuvent détecter toute température inappropriée à la croissance.

Une autre chose importante lorsque vous plantez des graines de cannabis, quelle que soit leur nature (qu’il s’agisse de graines de cannabis a floraison rapides, féminisées ou à floraison automatique, cela n’a pas d’importance) est d’obtenir un bon substrat.

Les graines doivent avoir une profondeur d’environ 2 cm et le sol doit être maintenu constamment humide, mais pas trop, sinon les graines risquent de pourrir avant de germer.

Comme déjà mentionné, les graines sont ensuite placées sous des lampes et les premières pousses commencent à apparaître vers 2-4 jours. Les graines n’ont besoin de rien d’autre, d’aucun nutriment supplémentaire et l’utilisation d’un engrais ne ferait qu’entraver l’obtention du résultat souhaité.

Ce type de germination des graines est appelé germination directe dans le substrat, mais ce n’est pas le seul possible, il existe d’autres types de germination qui peuvent être utilisés.

Techniques de germination des graines de cannabis

Autres méthodes de germination

Outre la technique de germination décrite ci-dessus, il en existe de nombreuses autres, l’une des plus populaires étant la laine de roche.

Dans cette méthode, les graines sont placées dans de petits cubes de laine de roche (préalablement humidifiée avec de l’eau à faible pH) et placées dans une serre.

La laine de roche protège le semis dans les premiers stades de sa croissance et lui permet d’être facilement transplanté dans des récipients plus grands si nécessaire.

Ce système est généralement utilisé par les producteurs de semences expérimentés.

Un autre type de germination des graines est la tourbe pressée.

La tourbe pressée est vendue sous forme de disques très pratiques, qu’il faut mouiller avant de les utiliser pour qu’ils deviennent plus souples et plus grands. Avant de semer, il est également nécessaire de faire de petits trous dans les disques, dans lesquels les graines seront placées.

Cette technique de germination est assez simple en soi, mais elle peut créer quelques difficultés dans les phases ultérieures.

Le filet utilisé pour maintenir la tourbe ensemble ne se dissout pas toujours facilement, ce qui peut entraver la croissance des racines. De plus, lorsqu’il s’agit de transplanter les plantes germées avec ce système, il faut prendre le plus grand soin pour ne pas endommager irrémédiablement les racines.

Lire aussi : Quelle plante de cannabis est la plus productive en intérieur ?

En conclusion

Il existe de nombreuses façons de faire germer des graines de cannabis, et nous avons abordé les principales dans cet article.

Les cultivateurs de cannabis choisissent une technique plutôt qu’une autre en fonction de leur expérience et de la région dans laquelle ils se trouvent. Mais, si vous achetez des graines de qualité comme les BSF seeds, vous pouvez obtenir d’excellents résultats dans tous les cas.

Après cet aperçu, si vous aimez collectionner les graines de cannabis, nous vous invitons à visiter notre boutique Sensoryseeds pour découvrir notre large gamme de produits.

Des graines autofloraison, des graines de cannabis féminisées et de nombreux autres types de graines de cannabis en ligne vous attendent pour compléter votre collection. À bientôt !