Semer sans terre ? Voici comment c’est possible

Voici comment semer des graines de chanvre sans terre.

Est-il vraiment possible de faire germer des graines de chanvre sans terre ? La réponse est oui. Voici comment

Pour les non-initiés, cela peut sembler impossible, mais il est possible de semer et de faire pousser des plantes sans terre et d’obtenir d’excellents résultats.

Si vous vous demandez comment, la réponse réside dans ce que l’on appelle l’agriculture hydroponique.

Cette méthode est également utilisée dans le domaine de la culture du chanvre : les graines de cannabis germent sans utiliser de terre et les plantules sont alimentées en eau et en nutriments tout au long de leur croissance.

Dans ce qui suit, nous vous expliquerons comment semer sans terre et comment fonctionne l’agriculture hydroponique.

Tout ceci n’est, bien entendu, qu’à titre d’information. Nous tenons à vous rappeler que la culture du cannabis n’est pas autorisée en France.

Bonne lecture !

Semis sans terre : exemple pratique

Comment semer sans terre ? Voici la méthode la plus courante

Lorsque l’on pense à semer, qu’il s’agisse de graines de canabis ou de toute autre plante, l’image du sol et des outils nécessaires nous vient immédiatement à l’esprit.

Aujourd’hui, il est toutefois possible de faire germer des graines de chanvre sans utiliser de terre, de fibre de coco ou tout autre type de substrat.

  • Mais alors …comment ?

C’est simple ! Il suffit d’exploiter le pouvoir de l’eau.

Vous pouvez fabriquer un pot pour faire germer les graines de marijuana en utilisant de simples récipients en plastique (ou autres matériaux non poreux) avec un couvercle perforé.

À l’intérieur de ces récipients, on place généralement des feuilles de papier buvard (ou tout autre matériau présentant les mêmes caractéristiques) humidifiées avec de l’eau.

Les graines sont ensuite placées sur ces feuilles, ce qui leur donne l’espace nécessaire à leur croissance.

Le plus important à ce stade est de veiller à ne pas créer d’engorgement.

  • Quel est l’avantage de semer sans terre ?

Les graines sont toujours visibles, ce qui permet de surveiller la germination, et vous gagnez beaucoup d’espace.

Lire aussi : Comment savoir si une graine est morte ? Voici quelques astuces

La culture hydroponique : comment ça marche ?

Une fois que les graines de chanvre ont généré des cotylédons et que les premières vraies feuilles et racines se sont développées, il est temps de transférer les plantules de chanvre afin qu’elles puissent se développer au maximum de leur potentiel.

L’une des principales méthodes de culture du chanvre sans terre est la culture hydroponique.

Selon cette technique, les plantes ne poussent que par l’action de l’eau.

En gros, les jeunes plants sont fixés et leurs racines se développent dans un réservoir rempli d’eau et de nutriments.

Les nutriments présents dans l’eau ne sont pas suffisants, c’est donc au cultivateur d’ajouter les engrais appropriés pour chaque stade de croissance de la plante.

Semis sans terre et culture en hydroponie

Avantages de la culture hydroponique

Si vous vous demandez pourquoi un producteur de chanvre choisit de cultiver sans terre, vous serez surpris d’apprendre que les avantages de cette pratique sont nombreux.

La culture du chanvre en hydroponie :

  • vous permet de cultiver des plantes de chanvre de n’importe quelle génétique (à partir de graines de cannabis a floraison rapide, auto-florissantes ou féminisées) et à n’importe quelle période ;
  • optimise l’espace ;
  • fait pousser les plantes plus vite ;
  • limite l’apparition d’attaques bactériennes et parasitaires (qui proviennent souvent du substrat) ;
  • évite d’avoir à arracher les mauvaises herbes.

En outre, les systèmes de culture hydroponique se sont énormément développés par rapport au passé.

Alors qu’auparavant, c’était le cultivateur qui devait faire attention à chaque paramètre, il existe aujourd’hui des systèmes “intelligents” qui s’occupent de tout : ils modulent l’intensité de la lumière en fonction des besoins des plantes, préviennent lorsque le niveau d’eau devient trop bas et contrôlent les pourcentages de nutriments.

Ainsi, la culture sans sol est une option que de plus en plus de cultivateurs envisagent, et sa mise en pratique est moins compliquée que vous ne le pensez.

Lire aussi : Comment choisir le type et la forme du pot pour planter des graines de cannabis ?

En conclusion

Comme nous l’avons vu, la culture de plantes sans substrat est possible et ne se limite pas à la marijuana ; elle est également utilisée pour de nombreuses autres espèces végétales (tomates, poivrons, etc.).

La germination des graines sans terre présente plusieurs avantages (même lorsqu’il s’agit de graines de qualité supérieure comme les graines de cannabis BSF) : elle permet de surveiller la croissance des plantes dès les premiers jours et, comme vous n’avez pas à acheter de substrat ni à le préparer, vous économisez du temps et de l’argent.

Bien entendu, la poursuite de la culture en hydroponie est également avantageuse. Un contrôle constant de l’état des racines et un dosage précis et méticuleux des nutriments à chaque étape permettent de surveiller le développement des plantes.

Maintenant que vous connaissez les faits les plus importants sur le semis sans terre, nous profitons de l’occasion pour vous inviter à visiter notre magasin SensorySeeds, où vous pourrez acheter les meilleures génétiques de graines de cannabis et compléter votre collection.

Des graines de cannabis féminisées, des graines rapides et bien d’autres types vous attendent !

À bientôt !