Peut-on utiliser les inflorescences du chanvre ? Clarification

Comment utiliser les inflorescences de cannabis ?

Découvrir si et comment les inflorescences des plantes de chanvre peuvent être utilisées.

Depuis quelque temps, le chanvre connaît un regain de succès dans divers domaines, ce qui explique que l’on en entende de plus en plus parler.

Le chanvre est utilisé dans l’industrie, les textiles, le papier et même dans le secteur de l’énergie.

Même les graines de cannabis sont pressées en huiles de haute qualité.

Cependant, de nombreux utilisateurs se demandent à quoi servent les inflorescences de chanvre.

Pourquoi ces composants de la plante de marijuana sont-ils si populaires ?

Peuvent-ils être utilisés en France ?

Pour répondre à ces questions, Sensoryseeds a choisi d’examiner le concept de plus près et d’expliquer ce qu’il en est.

Voici les principaux faits concernant les inflorescences du cannabis et leurs utilisations.

Inflorescences de chanvre

Les inflorescences du chanvre : qu’est-ce que c’est ?

Les inflorescences sont la principale raison pour laquelle les producteurs de chanvre décident de planter des graines de marijuana. Il s’agit essentiellement des fleurs de la plante, qui sont parfumées et riches en composés phytochimiques (cannabinoïdes, terpènes, etc.).

Dans la nature, les inflorescences sont typiques des plantes de marijuana femelles et font office d’organes reproducteurs. Effectivement, lorsqu’elles sont fécondées par le pollen, elles génèrent de nouvelles graines.

Toutefois, en raison du stress environnemental et de la création de nouveaux gènes, il existe aujourd’hui des plantes hermaphrodites, c’est-à-dire des plantes qui possèdent à la fois des organes reproducteurs femelles et mâles (sacs polliniques).

Les inflorescences du chanvre (également appelées bourgeons) sont uniques ; elles poussent à partir des nœuds et des tiges de la plante et ont un aspect typique de buisson compact, bien différent des feuilles en éventail qui sont le symbole de la marijuana.

Lire aussi : Quelle est la différence entre le chanvre et la marijuana ?

Les inflorescences du chanvre : comment sont-elles utilisées et dans quel but ?

Comme mentionné dans le paragraphe précédent, les bourgeons de cannabis sont l’une des principales raisons pour lesquelles ces plantes sont cultivées, ce qui explique pourquoi les graines de cannabis féminisées et les plantes féminisées à floraison rapide (génétique presque 100% féminine capable de produire des fleurs) sont devenues si populaires au fil du temps.

Mais, à quoi servent les inflorescences et, surtout, leur utilisation est-elle légale ?

Commençons par rappeler qu’il existe aujourd’hui des génétiques de marijuana à forte teneur en THC et d’autres appelées cannabis léger, marijuana légale ou autres appellations similaires  qui présentent des pourcentages très faibles de cette substance psychotrope et qui, au contraire, ont des concentrations élevées de CBD, un cannabinoïde sans effets psychotropes très prisé.

Chaque pays du monde a ses propres lois en la matière : en France, par exemple, il est permis d’acheter des inflorescences de chanvre léger, mais il est interdit de les consommer, sauf en cas de prescription médicale exceptionnelle et très rare.

Mais, où est-il autorisé, à quoi servent les inflorescences de chanvre ? Et, comment ?

Les bourgeons de chanvre sont appréciés dans le monde entier pour leurs propriétés relaxantes, anti-inflammatoires et analgésiques.

Les inflorescences de chanvre léger sont notamment exploitées pour leur teneur élevée en CBD (ou cannabidiol), un cannabinoïde qui agit sur le corps humain pour soulager les douleurs de diverses formes et origines.

Dans certaines parties du monde, cependant, les inflorescences de marijuana riches en THC sont également largement utilisées, même dans l’industrie pharmaceutique.

Inflorescences de chanvre séchées

Avant d’être utilisées, les inflorescences de cannabis sont séchées soit naturellement, soit à l’aide d’un équipement spécial et sont principalement utilisées de la manière suivante

  • en infusion : on laisse de petites quantités d’inflorescences séchées dans de l’eau bouillante pendant une quinzaine de minutes, comme pour les autres tisanes courantes, puis on boit la boisson obtenue ;
  • fumé : les inflorescences sont hachées et fumées seules ou avec du tabac ou d’autres herbes ;
  • mélangé à la nourriture : lorsque cela est autorisé, les bourgeons de cannabis sont déchiquetés et utilisés dans la nourriture pour faire des gâteaux, du pain ou d’autres plats spéciaux.

Ce ne sont là que quelques exemples de l’utilisation des bourgeons de cannabis (comme nous l’avons déjà mentionné, mais pas en France), mais les substances qui en sont dérivées sont également utilisées dans la formulation de nombreux autres produits dans les secteurs pharmaceutique (oral et topique) et cosmétique.

Lire aussi : Comment savoir si les graines de marijuana sont bonnes

En conclusion

Aujourd’hui, de nombreuses études sont menées dans le monde entier sur le potentiel des substances contenues dans les bourgeons de marijuana.

Bien que les données de la recherche soient encourageantes à bien des égards, de nombreux pays sont encore réticents à légaliser l’utilisation de ces produits, alors que d’autres ont fait d’énormes progrès dans ce sens ; il est certain qu’avec le temps, les choses devraient changer.

Cela étant dit, et en espérant que notre revue a été utile pour clarifier vos pensées, nous vous invitons à visiter notre magasin Sensoryseeds, où vous pouvez acheter les meilleures variétés de graines de cannabis en ligne à des fins de collection.

Nous tenons à vous rappeler que la culture du cannabis n’est pas autorisée en France.

Nous nous réjouissons de vous voir sur Sensoryseeds.fr. À bientôt !