Fin de la floraison du cannabis : quelles sont les techniques les plus courantes pour une récolte réussie ?

Comment se comporter dans la phase finale de floraison du cannabis

Quelle est la meilleure façon de traiter la fin de la floraison du cannabis ? Voici ce que vérifient les cultivateurs de cannabis les plus expérimentés.

Entre le moment où les graines de cannabis sont plantées et la période de récolte, plusieurs semaines s’écoulent, pendant lesquelles les cultivateurs de marijuana doivent suivre attentivement la croissance et la nutrition des plantes.

Mais à un moment donné, lorsque la floraison du cannabis est terminée, le moment de la récolte est proche … et pour s’assurer que les mois de travail précédents ne sont pas vains, il est important de savoir quoi faire.

Qu’est-ce qui est bon à considérer ?

Comment défolier et nourrir les plantes à ce stade ?

Comment savoir quand il est temps de récolter ?

Dans cet article, nous voulons répondre aux principales questions concernant la phase finale de la floraison du cannabis, en vous rappelant toutefois que sa culture n’est pas autorisée en France.

Techniques à adopter en fin de floraison du cannabis

Phase finale de la floraison du cannabis : lorsque la plante change complètement ses besoins.

Lorsque nous atteignons le stade final de la floraison du cannabis, la plante se présente d’une manière totalement différente de celle des mois précédents.

La production de résine augmente tant dans les inflorescences que dans les feuilles. De plus, les pistils blancs deviennent plus grands, les feuilles en éventail ont tendance à jaunir et les trichomes passent de la transparence à l’opacité ,et finalement à la couleur ambrée.

Les signes de la phase finale de la floraison sont tous là : alors que faire ?

Alors que pendant la période qui suit la plantation des graines de canabis et pendant la phase végétative, la plante a besoin de certains soins. Lorsqu’il s’agit de la phase de floraison, tout change, surtout dans les deux dernières semaines, il est donc important d’en tenir compte.

La plante a besoin d’une nutrition différente (qui ne doit pas être excessive sous peine de gâcher les arômes de la récolte). De plus, les racines doivent être lavées, la défoliation doit être faite différemment et enfin l’apparition des trichomes, les indicateurs du moment de la récolte, doit être surveillée.

Commençons par la nutrition des plantes.

Lire aussi : Trichomes opaques, transparents et ambrés : voici pourquoi il est important de les connaître avant la récolte.

Nutriments à la fin de la floraison du cannabis.

Alors qu’après avoir planté les graines de marijuana et pendant la phase végétative, il est très important de nourrir les plantes de cannabis avec la bonne quantité de nutriments. Lorsque les plantes de cannabis ont atteint le stade final de la floraison, on a tendance à réduire l’apport en nutriments jusqu’à ce qu’il s’arrête, bien qu’il y ait des différences selon le type de culture.

Dans les cultures hydroponiques, vous n’arrêtez de nourrir les plantes que dans les 5 derniers jours avant la récolte. Dans les cultures en terre ou en coco, vous arrêtez environ deux semaines plus tôt, car le sol peut être encore plein de nutriments disponibles.

La raison en est simple, les nutriments, en particulier les nutriments chimiques, pourraient nuire aux arômes des inflorescences.

Si vous pensez que les plantes seront affectées, ce n’est pas du tout le cas.

Pendant la période où l’approvisionnement en nutriments est coupé, les plantes absorbent tout ce qui reste dans le substrat. Elles utilisent ensuite l’énergie des feuilles en éventail, c’est pourquoi les plus grandes feuilles de la plante jaunissent à la fin de la floraison.

Afin d’être sûrs d’obtenir des produits aux arômes de qualité, certains « chanvriers » procèdent également à un rinçage des racines.

En gros, le sol est trempé dans de l’eau pure au pH équilibré, que l’on laisse ensuite s’écouler afin d’éliminer les minéraux en excès.

Nous avons parlé plus haut du moment de la suspension des nutriments, mais n’oubliez pas que selon que vous avez affaire à des plantes nées de graines de cannabis a floraison rapides (fats-flowering), féminisées ou à floraison automatique (auto-flowering), ce moment peut changer.

Et qu’en est-il de l’élagage ?

La défoliation pendant la floraison : est-elle nécessaire ?

Pendant la phase de floraison, la défoliation se fait pratiquement naturellement. Comment ?

Nous vous avons parlé plus haut des feuilles en forme d’éventail qui jaunissent parce qu’elles fournissent de la nourriture aux fleurs de cannabis. Et voilà qu’une fois que leur nourriture a été entièrement absorbée, elles se fanent et tombent d’elles-mêmes.

La seule chose qu’un producteur de chanvre puisse faire pour nettoyer ses plantes est de couper ces feuilles avant qu’elles ne tombent d’elles-mêmes, rien de plus.

Stade de floraison finale du cannabis

Vérifiez le degré de maturité avant la récolte.

À la fin de la floraison du cannabis, en plus de tout le reste bien sûr, il est important de surveiller la maturation des inflorescences.

Comment ?

En regardant les trichomes, qui ne sont visibles qu’avec une loupe.

Lorsque les trichomes sont transparents, cela signifie que les fleurs sont encore trop jeunes. En revanche, lorsqu’ils deviennent opaques et tendent vers le blanc laiteux, selon la variété de cannabis que vous cultivez, cela signifie que vous êtes très proche du moment de la récolte.

Certains cultivateurs de cannabis attendent que les trichomes prennent une couleur presque complètement ambrée avant de récolter, d’autres récoltent lorsque les trichomes sont presque tous blancs et seulement 15 % plus foncés.

Le suivi de l’apparition des trichomes est essentiel, car les effets du produit en dépendent, puisqu’ils sont responsables de la production de résine et de cannabinoïdes.

Comment accélérer l’heure de la récolte ?

Si les trichomes mettent beaucoup de temps à mûrir, il y a plusieurs choses à faire.

Tout d’abord, assurez-vous que les plantes de cannabis sont exposées à la bonne quantité de lumière. Trop peu de lumière signifie une croissance lente.

Ensuite, vous devez faire attention à la nutrition et aux niveaux d’humidité.

Si ceux qui se demandent comment accélérer la floraison du chanvre s’entendent généralement à répondre qu’il est nécessaire de nourrir la plante avec un engrais spécial. A la fin de la floraison, en plus de suspendre l’apport de nutriments, il peut être opportun de mettre la plante en état de stress en réduisant l’apport d’eau.

Pourquoi ?

Lorsque la plante est stressée pour se défendre, elle augmente la production de résine et a tendance à mûrir plus rapidement.

Lire aussi : Avantages et inconvénients du « Monster Cropping »

En bref …

Ce sont les principales étapes que vous devez suivre dans la phase finale de la floraison de la marijuana.

Bien sûr, selon que nous avons affaire à des plantes nées de graines rapides, de graines de cannabis féminisées ou de graines à floraison automatique, les besoins et le moment de la croissance, de la floraison et de la maturation peuvent changer. Mais les plantes et leur comportement peuvent fournir beaucoup d’informations utiles.

Après cet aperçu, si le monde du cannabis vous fascine, nous vous rappelons que dans notre boutique Sensoryseeds vous pouvez trouver toutes les meilleures variétés de graines de cannabis BSF à collectionner.

Complétez votre collection de graines de marijuana avec nos sélections de graines BSF Seed en ligne sur notre weed seed shop en ligne … nous vous y attendons !