Chanvre et carence en phosphore: quels sont les symptômes et les remèdes à ce déséquilibre nutritif?

Symptômes et remèdes de la carence en phosphore du chanvre

Voici comment reconnaître l’une des carences les plus problématiques des plantes de cannabis

Le chanvre est une plante aux mille propriétés qui suscite l’intérêt de nombreuses personnes, dont les amateurs qui achètent régulièrement des graines de marijuana à collectionner de SensorySeeds. Bien que la culture du chanvre soit illégale en Italie – à l’exception de quelques cas particuliers — de nombreux amateurs de cette plante sont très curieux des questions qui entourent cette pratique.

Dans cet article, nous allons aborder l’importance du phosphore pour le chanvre, les causes et les signes d’une carence en phosphore et les solutions possibles.

Comment reconnaître une carence en phosphore

Le phosphore est l’un des nutriments les plus importants du chanvre: voici ses principales fonctions

Tant dans la phase végétative — qui commence lorsque les graines de cannabis sont amenées à germer — que dans la phase de floraison, les plantes de cannabis ont besoin de divers nutriments pour se développer sainement. Les plus importants d’entre eux sont le manganèse, le calcium, le magnésium, le potassium et, bien sûr, le phosphore.

Cet élément est d’une importance cruciale pour le cannabis comme pour de nombreuses autres plantes, car il remplit des fonctions vitales. En plus d’être essentiel à la photosynthèse, le phosphore joue un rôle primordial dans le développement du chanvre à tous les stades; en effet, il renforce les branches et les racines, contribue à la production de protéines et d’autres structures, et favorise la formation des inflorescences et des graines. En outre, un apport adéquat de phosphore préserve la qualité et la santé des arbustes en augmentant leur résistance aux maladies.

En bref, c’est un minéral qui ne devrait jamais manquer dans la culture du chanvre. Cependant, il peut arriver que, pour diverses raisons, les plantes ne reçoivent pas ou n’assimilent pas la bonne quantité de phosphore, avec des conséquences qui compromettent leur développement et parfois leur survie.

Heureusement, la carence en phosphore du cannabis se manifeste par des symptômes plutôt évidents. Voyons ce qu’ils sont.

Lire aussi: Le lait de cannabis: comment il est préparé et quels sont ses effets

Signes d’une éventuelle carence en phosphore et causes possibles

Lorsqu’une plante de chanvre commence à ressentir les effets d’un apport insuffisant en phosphore, cela se remarque principalement dans les feuilles, surtout les plus âgées. Quelles sont ces feuilles? Ceux situés dans la partie inférieure de la plante. Des taches vertes foncées, bleuâtres ou violettes commencent à apparaître sur eux. En plus de changer de couleur, les feuilles ont tendance à se raidir et à se ratatiner. Les tiges peuvent également montrer des signes de détresse en devenant rougeâtres.

La carence en phosphore est souvent attribuée à une fertilisation insuffisante ou inadéquate, mais la vérité est qu’une telle situation peut avoir plusieurs causes. Bien sûr, la fertilisation du sol dans lequel les plantes sont cultivées avec des engrais ne contenant pas la bonne quantité de phosphore est l’un d’entre eux; cependant, avant de tirer des conclusions hâtives, il convient d’exclure d’autres facteurs déclenchants possibles.

L’une des plus courantes est un niveau de pH en dehors des paramètres idéaux. Le chanvre, en effet, a besoin d’un pH compris entre 6,2 et 7,0 (dans le cas de la culture hydroponique entre 5,5 et 6,2), sinon il ne peut pas assimiler correctement le phosphore et les autres nutriments vitaux. La température peut également entraîner des déséquilibres dans les niveaux de phosphore du cannabis; en dessous de 15° C, les plantes peuvent peiner à absorber les quantités correctes de cet élément et d’autres. Il en va de même lorsque les minéraux et les sels du substrat s’accumulent sur les racines.

Face à l’un de ces scénarios, vous devez savoir quoi faire pour remédier à la situation et prendre soin de vos plantes.

Les nutriments du chanvre

Comment remédier à la carence en phosphore du chanvre?

Si, à la suite de l’apparition, des signes typiques de la carence en phosphore, il apparaît que le pH du sol n’est pas correct, l’action à entreprendre est de le rétablir le plus rapidement possible. Dans certains cas, il peut être utile de changer le substrat, mais également de recourir à un flush, c’est-à-dire un lavage du sol et des racines des plantes avec une grande quantité d’eau au pH équilibré. Cela équilibre le pH et élimine l’excès de sels et de minéraux des racines.

En revanche, lorsque les températures ne sont pas optimales, il est important de prendre des mesures pour que les plantes ne voient pas leur développement et leur croissance entravés.

En l’absence d’autres conditions pouvant entraver l’assimilation du phosphore, une carence ne peut être due qu’à un manque de celui-ci dans le sol. La solution est donc d’utiliser un engrais ayant une bonne concentration de ce minéral, mais d’éviter d’inverser la situation et de donner un excès de phosphore aux plantes.

Une autre astuce utile consiste à arroser les plantes de manière appropriée, sans exagérer. En effet, un excès d’eau peut causer des problèmes aux racines, en altérant leur capacité à assimiler les nutriments du sol, voire en les faisant pourrir.

Lire aussi: Extraction au butane: les risques de cette méthode pour la production de BHO

En conclusion

Le phosphore est un élément très important pour le chanvre et sa culture. Toutefois, si vous achetez régulièrement des graines féminisées, des graines à floraison rapide et des graines autofloraison sur notre site, rappelez-vous que leur germination pourrait donner lieu à des plantes à forte teneur en THC (principe actif psychotrope); les semer est donc illégal.

Nos graines sont vendues exclusivement à des fins de collection. Découvrez toutes les qualités de graines de cannabis disponibles chez SensorySeeds!