Le cannabis pour les personnes âgées : peut-il vraiment être bon pour leur santé ?

Le cannabis est-il utile aux personnes âgées ?

Une recherche récente semble confirmer les premiers résultats encourageants, mais l’étude est toujours en cours.

En vieillissant, votre organisme s’affaiblit et vous êtes plus enclin à des complications de santé, même graves.

Le diabète, les maladies cardiovasculaires et même les maladies respiratoires ne sont que quelques-uns des problèmes qui peuvent survenir avec l’âge.

Bien que le vieillissement soit un processus irréversible, il existe cependant des remèdes qui peuvent améliorer la qualité de vie et parmi ceux-ci, les remèdes à base de CBD sont très discutés.

Mais, que dit la science ?

Lire aussi : Quels sont les effets (réels) de la fumée passive de cannabis ?

Cannabis pour les personnes âgées : nouvelles du monde scientifique

S’il est vrai que l’utilisation du cannabis à des fins médicales est encore à l’étude, des preuves scientifiques assez claires commencent à émerger sur les effets bénéfiques du cannabis médical et, en particulier, sur le potentiel du cannabidiol (une substance non psychoactive dérivée du cannabis) pour les personnes âgées.

À cet égard, les signaux les plus intéressants sont ressortis de l’enquête sur la santé publique. Conférence sur le cannabis et les cannabinoïdes en médecine (IACM 2019).

Une étude menée sur des sujets âgés de plus de 75 ans, dont la majorité utilisait de l’huile de cannabis par voie sublinguale, aurait constaté des avantages importants, tels qu’une amélioration de la cognition, de la mobilité et des fonctions corporelles générales.

En revanche, seul un tiers de l’échantillon étudié a signalé des effets secondaires, notamment la somnolence et la sécheresse buccale.

Par souci de clarté, précisons d’emblée que le cannabis n’est pas un médicament, mais qu’il est utilisé comme adjuvant dans la réduction des symptômes sur lesquels les médicaments classiques n’ont aucun effet.

Cela dit, cette étude et d’autres convergent vers l’idée que le cannabis peut aider les personnes âgées à mieux vivre les affections liées à l’âge, comme les douleurs articulaires et l’insomnie.

Le cannabis peut aider les personnes âgées à mieux vivre

Troubles chez les personnes âgées : les avantages potentiels du cannabis

Bien que les études sur le cannabis dans le domaine médical soient nombreuses, il n’y a que quelques études récentes orientées vers le traitement des affections les plus fréquentes du vieillissement. Examinons donc, sur la base de preuves scientifiques, certaines circonstances dans lesquelles le cannabis peut être envisagé par les personnes âgées.

Pour être un peu plus précis, le cannabis médical peut être utile pour combattre l’insomnie, qui peut survenir plus souvent avec l’âge. Il existe de nombreuses preuves scientifiques à cet effet. Il existe même un médicament à base de cannabis (ZTL-101) utilisé pour traiter l’insomnie chronique.

En plus de favoriser le sommeil, il peut également être indiqué en cas de troubles anxieux ou de stress.

Selon certaines études, le CBD possède également des propriétés anti-inflammatoires et antidouleur qui pourraient aider toutes les personnes âgées souffrant de douleurs musculaires et articulaires, en diminuant la gêne et la douleur tout en augmentant la mobilité.

Sans oublier, donc, que le cannabis médical apporte potentiellement une aide concrète dans des maladies plus graves, comme la maladie d’Alzheimer, pour lesquelles des médicaments efficaces n’ont pas encore été identifiés.

En effet, comme le montrent plusieurs études, le cannabis a un effet positif lorsqu’il est administré à des patients souffrant de troubles neurodégénératifs, entraînant une amélioration des capacités cognitives altérées par la maladie d’Alzheimer.

Lire aussi : 5 documentaires sur la marijuana que les amateurs ne doivent pas manquer

Troubles chez les personnes âgées : contre-indications du cannabis

Après avoir vu les avantages du cannabis dans le traitement de certaines maladies, abordons maintenant ses contre-indications, puisque le patient est susceptible de prendre des médicaments en même temps.

Bien qu’il n’y ait pas de risques particuliers pour la santé, son utilisation peut entraîner des effets secondaires légers, tels qu’un écoulement buccal ou une somnolence excessive. Toutefois, une grande prudence s’impose en cas d’interaction avec d’autres médicaments.

Le cannabis médical ne peut être utilisé en parallèle à une thérapie que sur instruction médicale. Il est nécessaire que le médecin évalue à la fois les cas dans lesquels il peut être prescrit et le type de produit et le dosage les plus appropriés pour ne pas prendre de risques.

Le cannabis comme adjuvant thérapeutique sur ordonnance seulement

Cannabis médical : qui peut y avoir accès ?

Le cannabis médical peut être prescrit par les médecins pour les pathologies pour lesquelles il existe une littérature scientifique accréditée à cet effet.

Depuis 2006, les médecins italiens peuvent prescrire des préparations magistrales à base de cannabis pour traiter les douleurs causées par des pathologies graves et dans tous les cas où les traitements conventionnels ne donnent pas de résultats satisfaisants ou ne suffisent plus à contrôler les symptômes causés par certaines pathologies comme les douleurs chroniques, les effets secondaires de la chimiothérapie, de la radiothérapie ou du traitement du VIH, les lésions de la moelle épinière, etc.

En conclusion

Bien qu’il soit encore tôt pour avoir des certitudes, les premières données scientifiques sur l’utilisation du cannabis chez les personnes âgées sont encourageantes. Le cannabis peut, en effet, les aider à faire face aux problèmes liés à l’âge, ce qui se traduit par une amélioration globale de la qualité de vie.

Vous cherchez des informations sur les graines de cannabis commercialisé par SensorySeeds? Découvrez notre offre de graines de marijuana autofloraison.