Feuilles orientées vers le bas: pourquoi cela arrive-t-il au cannabis et que faire?

Feuilles de cannabis pointées vers le bas : signification

Comme toutes les plantes, les plants de cannabis ont leur propre façon de communiquer leur malaise. Les feuilles des plants de cannabis, par exemple, sont souvent orientées vers le bas. Voyons ce que cela signifie

Les cultivateurs de cannabis agréés savent, en bons professionnels, comment reconnaître l’état malsain d’une plante. L’un des signes les plus courants est le fait que les feuilles peuvent se tourner vers le bas ou se recroqueviller.

Lorsque cela se produit, cela signifie que la plante subit un stress important et qu’il faut agir pour éviter de perdre la récolte et de nuire à la production.

Avant d’analyser le problème et de vous proposer des solutions pratiques, nous vous invitons à visiter notre boutique en ligne SensorySeeds dédiée aux collectionneurs de graines de cannabis, qui regorge de produits de qualité supérieure (comme BSF Seeds).

Nous tenons également à vous rappeler que les conseils proposés ici ne constituent en aucun cas une incitation à la culture (qui reste illégale, sauf si vous disposez d’une licence pour le faire).

Cela dit, voyons ensemble les causes de stress des plantes de cannabis et les réponses à mettre en œuvre immédiatement en cas de feuilles orientées vers le bas.

Lire aussi: Comment augmenter l’humidité dans la Grow Room: petit guide

Causes possibles des feuilles orientées vers le bas

Producteur vérifiant l'état des feuilles de cannabis

Voici les 5 principales causes de ce signe de malaise pour les plantes de cannabis.

1 – Le stress hydrique

Les plants de cannabis peuvent être stressés par un excès ou un manque d’eau. Si, par exemple, vous cultivez en extérieur pendant les mois d’été, vous êtes sûrement confronté à un manque important de précipitations, ce qui peut affecter le développement des plantes. Le sol s’assèche et les plantes commencent à être visiblement tombantes, avec leurs feuilles dirigées vers le bas.

Un arrosage excessif peut survenir au printemps ou vers septembre-octobre. La solution au stress hydrique ne peut être qu’un contrôle constant de l’hydratation des plantes en ajoutant de l’eau lorsque cela est nécessaire, ou en ajoutant une couverture pendant les mois les plus pluvieux.

Lire aussi: Comment acheter des graines de chanvre certifiées en évitant les arnaques

2 – Le stress dû à l’hypoxie

Ce type de stress se produit lorsque l’oxygène n’atteint pas suffisamment les racines de la plante. Cela se produit principalement lorsque le substrat reste humide trop longtemps ou n’est pas bien drainé. Les fonctions métaboliques de la plante sont ralenties et les feuilles jaunissent et s’affaissent.

Pour résoudre ce problème, vous devez fournir aux plantes un substrat spongieux et aéré, surtout si vous cultivez des plantes à floraison automatique. Une solution serait de faire un mélange de terre avec 30% de coco et d’utiliser des pots drainants.

N’oubliez pas non plus qu’à partir de 20 degrés, la teneur en oxygène de l’eau diminue, il faut donc arroser les plantes avec de l’eau fraîche et ne pas oublier les arrosoirs au soleil.

3 – Le stress dû à une température incorrecte

Les plantes de cannabis souffrent autant d’une température trop chaude que trop froide. Ils sont particulièrement stressés s’il fait très chaud pendant la journée et qu’il y a une chute soudaine de la température la nuit.

La température idéale des plants de cannabis se situe entre 18 et 29 degrés.

Culture du cannabis avec des températures entre 18 et 29 degrés

Il est important d’éviter de les laisser au froid trop longtemps, surtout dans les premiers stades de leur vie, où des températures extrêmes pourraient arrêter leur croissance. Pour éviter les fluctuations de température, les plantes doivent être couvertes la nuit ou ombragées le jour.

4 – Le stress dû aux parasites et aux maladies

Il est possible, surtout en culture de plein air, que les plantes soient infectées par des maladies ou parasitées par des insectes. Dans ce cas, la croissance s’arrête, car la plante concentre son énergie à combattre l’infection.

La solution dans ces cas est d’appliquer des méthodes préventives pour éviter les maladies. Si l’infection a déjà eu lieu, il faut alors soigner la plante en lui fournissant les bons produits de même qu’un bon support comme un engrais léger contenant des acides aminés et des vitamines.

5 – Stress dû à un excès ou à un manque de nutriments

Souvent, le manque de nutriments n’est pas dû au fait que l’on n’en apporte pas assez, mais plutôt au fait que la plante ne peut pas les absorber.

Souvent, cela est dû à une accumulation excessive de sel dans le substrat. Pour éviter cela, les racines doivent être lavées à l’eau et sans engrais.

En conclusion

Il est donc clair que les plantes de cannabis nécessitent une attention et des soins constants, ainsi qu’une bonne connaissance des problèmes qui peuvent survenir et des solutions possibles.

Mais, en attendant, si vous êtes intéressé par l’achat de graines de cannabis de qualité supérieure, pourquoi ne pas faire un tour dans notre boutique en ligne SensorySeeds?

Nous avons une sélection qui fera le bonheur de tout collectionneur! Vous attendez quoi ? Visitez le site maintenant!