Semences S1, F1 et F2: caractéristiques et différences entre ces types de graines

Les caractéristiques et les différences des semences S1, F1 et F2.

Une distinction doit être faite entre les différentes graines de cannabis

Le monde du chanvre, une plante de grande renommée pour ses nombreuses ressources et la diabolisation dont elle a longtemps fait l’objet, fascine des millions de personnes dans le monde. Ses nombreuses utilisations et propriétés attirent l’attention de nombreux passionnés. C’est pourquoi, sur notre blog, nous diffusons des informations utiles et des anecdotes sur tout ce qui concerne le cannabis.

Parmi les aspects que de nombreux amateurs de chanvre veulent connaître, il y a celui concernant certains types de graines de cannabis. Dans cet article, nous allons aborder trois types de semences autour desquelles il y a encore souvent beaucoup de confusion.

Plante née d'une graine hybride

Les semences S1: ce qu’elles sont et comment on les obtient

Un amateur de cannabis peut être curieux de cette plante et se renseigner sur plusieurs de ses caractéristiques. Cependant, de nombreux amateurs de chanvre ignorent plusieurs aspects liés aux graines de cannabis. À première vue, les graines peuvent toutes se ressembler, mais la vérité est que les plantes peuvent en produire plusieurs types. Chaque graine, en effet, possède ses propres propriétés génétiques qui peuvent être retracées jusqu’à la plante dont elle provient.

Les graines S1, par exemple, sont particulièrement célèbres parce qu’elles ont une particularité: elles proviennent d’une autofécondation. Comment un tel processus se déroule-t-il? C’est l’intervention humaine qui rend cela possible. Pour produire des graines S1, il faut, en effet, prélever une bouture d’une plante mère femelle et la transformer en une plante mâle. Cela se produit après un événement qui cause un stress important à la plante, comme l’application de thiosulfate d’argent. Ce traitement entraîne une réversion de la plante en quelques semaines.

Après cette transformation, le pollen produit par la plante clone est utilisé pour fertiliser la plante originale. En pratique, les graines qui naîtront de ce dernier seront le résultat de l’union de deux génétiques identiques.

Lire aussi: Les meilleures techniques d’élagage pour le cannabis: ce que font les agriculteurs pour augmenter les rendements

Qu’est-ce qu’une graine hybride F1

Les graines de marijuana sont le résultat de la pollinisation d’une plante femelle par une plante mâle. Normalement, cela se produit naturellement et la génétique des graines peut varier en fonction de la lignée des plantes qui l’ont générée. Un croisement entre deux plantes de première génération donne naissance à des graines F1; ces graines peuvent être des hybrides lorsque les plantes qui leur ont donné naissance sont de souches différentes (par exemple indica et sativa).

Ainsi, pour qu’une graine soit étiquetée «F1», elle doit être le résultat d’un croisement entre deux souches parentales de première génération. L’avantage obtenu à partir de ces semences est ce que l’on appelle la vigueur hybride, c’est-à-dire un état de force et de résistance dû à l’assimilation des meilleures propriétés des deux plantes dont elles sont issues. Par conséquent, ces graines devraient générer des plantes plus fortes et plus résistantes; de plus, leur production de bourgeons et d’inflorescences pourrait être meilleure en quantité et en qualité.

Bien entendu, l’émergence de graines F1 peut également se faire selon la volonté des producteurs par le biais d’une pollinisation contrôlée.

Qu'est-ce qu'une graine F1 ?

Comment naît une graine F2

Si vous avez bien compris ce que l’on entend par semence F1, il est probable que vous ayez déjà deviné à quel type de semence nous faisons référence lorsque nous parlons de semence F2. Ce terme désigne la seconde génération de graines, c’est-à-dire celles produites par deux plantes générées à partir de graines F1. C’est un peu comme le second degré de ramification dans un arbre généalogique.

Naturellement, les F2 perdent une partie de la vigueur hybride qui caractérise les F1, dans la mesure où elles absorbent uniquement 50% des propriétés de la plante mère ou père, tandis que les 50% restants de leur composition génétique prennent des caractéristiques intermédiaires.

Les F1, toutefois, ressemblent aux «parents» comme des gouttes d’eau. Les producteurs choisissent cependant les graines en fonction de leurs besoins et, comme les caractéristiques des graines influent sur plusieurs facteurs, il n’y a rien d’étrange à ce que certains préfèrent un type plutôt qu’un autre (un peu comme le choix de graines féminisées, de graines autofloraison ou de graines à floraison rapide).

Il va sans dire, cependant, qu’avec les graines F1, les chances de voir émerger des plantes semblables à celles de la première génération sont nettement plus élevées.

Lire aussi: Ventilation des bacs de culture: pourquoi la circulation de l’air est vitale

En conclusion

Dans cet article, nous avons essayé de vous expliquer de manière simple (sans entrer dans trop de détails techniques) ce qui distingue ces trois types de graines et comment elles diffèrent les unes des autres. Dans le grand monde du cannabis, cependant, il existe aussi d’autres types de graines et d’autres façons de les classer. En tout cas, n’oubliez jamais qu’en France, à l’exception de ceux qui ont certaines autorisations, la culture du chanvre est illégale et les graines que vous trouvez en vente sur Sensoryseeds.fr ne sont vendues qu’à des fins de collection.

Visitez-nous pour découvrir la large gamme de graines de chanvre à collectionner disponibles dans notre boutique en ligne SensorySeeds!