La marijuana hermaphrodite : qu’est-ce que c’est, comment la reconnaître et comment la distinguer d’une plante mâle ou femelle ?

Comment reconnaître et distinguer la marijuana hermaphrodite?

Qu’est-ce que le cannabis hermaphrodite et comment le distinguer d’une plante mâle ou femelle.

L’un des événements les plus terribles pour les cultivateurs de cannabis est de découvrir qu’un spécimen de marijuana hermaphrodite est né parmi les graines de cannabis. Cela impliquerait d’avoir un plant riche en graines et, par conséquent, de perdre les fleurs qui seraient nées d’un individu femelle.

De nombreuses personnes se demandent donc comment reconnaître une plante hermaphrodite et quelles sont les différences entre elle et une plante mâle ou femelle. Pourtant, les informations à ce sujet sont rares !

Par conséquent, aujourd’hui, nous avons décidé de parler des plantes de cannabis hermaphrodites, de leur origine et de leurs caractéristiques, afin que vous puissiez tout savoir sur le sujet.

Rappelez-vous, cependant, qu’en France, il n’est pas permis de cultiver du cannabis (pas même pour un usage personnel), nous vous demandons donc de lire cette analyse approfondie à des fins d’information uniquement, sans cultiver de graines autofloraison, féminisées ou à floraison rapide de quelque manière que ce soit.

Que sont les plantes de cannabis hermaphrodites ?

Reconnaître la plante de marijuana hermaphrodite

L’hermaphrodisme est une caractéristique indésirable de la marijuana et implique le développement de fleurs femelles et de poches de pollen (capables de fertiliser les fleurs) dans la même plante. Les spécimens de ce genre produiront de nombreuses graines et fertiliseront les plantes femelles, ce qui réduira le rendement de l’agriculteur et la qualité du produit final.

Mais quelles sont les raisons pour lesquelles le cannabis devient hermaphrodite, prenant les caractéristiques du genre masculin mais aussi celles du genre féminin ?

Il faut savoir que l’hermaphrodisme de la marijuana peut avoir 2 origines : génétique et environnementale.

En ce qui concerne l’origine génétique, certaines variétés de cannabis sont plus sujettes à l’hermaphrodisme que d’autres.

L’hermaphrodisme environnemental, quant à lui, découle du stress subi par la plante pendant les phases de croissance. Lorsqu’une plante de cannabis pousse dans des conditions environnementales très difficiles, elle trouve des stratégies pour assurer la survie de l’espèce. Parmi celles-ci, il y a la production de fleurs et de boules polliniques et donc l’autopollinisation.

Lire aussi : Graines de Maria autofloraison THC : qu’est-ce que c’est et lesquelles choisir ?

Une plante de marijuana hermaphrodite est probablement une plante stressée

La culture dans des conditions environnementales stressantes est la raison la plus courante pour laquelle une plante de cannabis développe des organes reproducteurs femelles (fleur) et mâles (sac pollinique) et produit elle-même des graines.

Ces conditions sont généralement les suivantes :

  • Contraintes thermiques, c’est-à-dire changements thermiques ou températures extrêmes (chaudes ou froides) ;
  • Changements brusques de la photopériode, par exemple interruptions des cycles d’obscurité pendant la floraison ;
  • Stress mécanique, causé par le vent, la pluie, une mauvaise manipulation des plantes, etc. Ce facteur de stress implique des dommages aux racines, des branches cassées, une taille lors de périodes inappropriées (par exemple en phase de floraison) ;
  • Stress hydrique : manque ou excès d’eau ;
  • Utilisation d’engrais chimiques et de pesticides ;
  • Fertilisation excessive ;
  • Maladies ;
  • Nuisibles et moisissures.

L’expérience d’une ou plusieurs des situations suivantes amène la plante à développer des caractéristiques à la fois mâles et femelles.

Pour cette raison, les producteurs doivent garder un niveau d’attention élevé pour chaque spécimen, de la germination des graines de marijuana à la maturation des fleurs, garantissant des conditions environnementales favorables à la plantation.

Le développement d’une plante de cannabis hermaphrodite est, cependant, une éventualité à prendre en compte, et il est important de savoir reconnaître un individu à la fois mâle et femelle, pour comprendre ce qu’il faut en faire.

Un producteur de cannabis teste l'hermaphrodisme d'une plante

Comment reconnaître une plante de marijuana hermaphrodite ?

Les plantes de cannabis hermaphrodites présentent à la fois des fleurs femelles et des boules polliniques (également appelés fleurs mâles), qui se distinguent facilement les unes des autres.

Les fleurs femelles ont des pistils qui, au début de leur développement, apparaissent comme de gracieux filaments blancs. Les fleurs mâles sont encore plus faciles à reconnaître, car elles ont une forme de boules et une couleur jaunâtre ; ce qui peut sembler être de minuscules bananes sont en fait 5 étamines, les véritables organes reproducteurs mâles.

Si, dans la même plante, un cultivateur trouve les deux types de fleurs, il peut être sûr d’avoir trouvé un spécimen hermaphrodite.

Lire aussi : Avantages du cannabis, propriétés et usages thérapeutiques

Que faire dans ce cas ?

Plante souffrant d’hermaphrodisme : l’éliminer ou pas ?

Si un agriculteur trouve une plante présentant à la fois des caractéristiques mâles et femelles, il choisit généralement l’un des choix suivants :

  • Il l’élimine, pour l’empêcher de se polluer non seulement elle-même mais aussi les plantes femelles environnantes, conduisant à la production de graines (et, par conséquent, interrompant la production et la maturation des fleurs).
  • Si les fleurs mâles sont peu nombreuses, il les enlève à l’aide d’une pince à épiler stérilisée. Cependant, il doit garder un œil sur cette plante dans les semaines suivantes.
  • Il utilise la plante pour obtenir des graines féminiséesCette procédure est cependant risquée, car les graines pourraient hériter d’une génétique hermaphrodite et donner vie à des plantes comportant à la fois des caractéristiques mâles et femelles.

La plupart des cultivateurs préfèrent éviter d’autres situations difficiles et donc choisissent de couper la plante hermaphrodite, en vérifiant (dans les semaines suivantes) si les spécimens femelles de la plantation commencent à produire des graines ou non. Le développement des graines est en fait une indication claire d’une fécondation réussie.

Maintenant que vous savez tout sur l’hermaphrodisme du cannabis, souhaitez-vous acheter des graines à floraison rapide, des graines autofloraison et des graines féminisées ?

Choisissez les meilleurs produits du marché, à savoir les graines de cannabis BSF Seeds, que vous pouvez trouver dans notre boutique en ligne SensorySeeds ! Nous vous attendons !