Quand récolter de la marijuana ? Voici comment savoir quand le moment est venu

Savoir quel est le bon moment pour récolter de la marijuana

L’un des moments les plus importants pour un cultivateur est la récolte des fleurs de cannabis. Mais comment comprendre que le bon moment est venu ?

Planter des graines de cannabis, en prendre soin jusqu’à la germination, donner aux plants tout ce dont ils ont besoin pour devenir résistants et productifs, et récolter les fleurs une fois qu’elles sont mûres. Ce ne sont là que quelques-unes des tâches du producteur de chanvre, dans les pays où il est possible de planter des graines de marijuana pour un usage personnel.

Toutes les étapes de la culture sont extrêmement importantes, y compris la récolte, qui ne doit pas être sous-estimée. En fait, il est essentiel de la faire au bon moment : être imprécis pourrait ruiner des mois de dur labeur.

Mais quand récolter de la marijuana ? Comment comprendre que le bon moment est venu pour enfin mettre la main sur les précieuses têtes et démarrer le processus de séchage ?

Dans cet article approfondi, nous répondrons à ces questions, même si nous souhaitons d’abord vous rappeler qu’en France, il n’est pas permis de cultiver du cannabis pour un usage personnel. Les graines autofloraison, féminisées et rapides à haute teneur en THC ne peuvent être plantées et récoltées.

Par conséquent, les données ci-dessous ont pour seul but d’être informatif ; nous vous suggérons de ne les pratiquer d’aucune façon.

Comment savoir si les fleurs de cannabis sont prêtes pour la récolte ?

Comment savoir si vos fleurs de cannabis sont prêtes pour la récolte

Le principe essentiel de quiconque souhaite obtenir de superbes têtes de marijuana est de ne pas être pressé. L’impatience est l’ennemi des cultivateurs qui cherchent à récolter des fleurs riches en cannabinoïdes comme le THC et le CBD !

Plus vous attendez, plus il y aura de cannabinoïdes dans les bourgeons, c’est sûr. En même temps, un certain délai ne doit pas être dépassé, car vous risquez de récolter de la « vieille » marijuana ou de la marijuana endommagée par des parasites et des moisissures.

Afin d’aider les producteurs du monde entier, il existe des directives de base pour vous aider à comprendre quand récolter votre marijuana pour éviter de le faire trop tôt… ou trop tard.

Il est donc nécessaire d’observer certaines caractéristiques des fleurs et de la plante, à savoir :

  • La couleur des trichomes ;
  • La couleur des pistils ;
  • L’apparence et la couleur des feuilles.

Voyons comment ces facteurs indiquent la maturation réelle (ou non) du cannabis.

Lire aussi : La marijuana hermaphrodite : qu’est-ce que c’est, comment la reconnaître et comment la distinguer d’une plante mâle ou femelle ?

La couleur des trichomes des bourgeons prêts à être récoltés, pas encore prêts et trop mûrs

Les trichomes sont les petites glandes résineuses présentes avec une grande densité sur les fleurs de cannabis (et en plus petit nombre sur les feuilles). Leur apparence est fondamentale pour comprendre le stade de maturation des bourgeons.

Un pourcentage élevé de trichomes transparents indique que la marijuana est encore immature et donc impropre à la récolte.

Lorsque les trichomes deviennent bien ambrés, il est temps de tailler les fleurs et de les sécher. Les cultivateurs récoltent généralement les fleurs à ce stade pour obtenir des pourcentages de THC élevés.

Si les trichomes sont de couleur miel en grand nombre, alors le moment idéal pour la récolte est arrivé pour ceux qui recherchent du cannabis avec des effets relaxants et anti-anxiété, car la teneur en CBD augmente.

Et si les glandes sont sombres, brunâtres et noires ? Mauvaise nouvelle : on peut dire avec certitude que le point de parfaite maturité est passé. Les fleurs récoltées à ce stade peuvent être pauvres en cannabinoïdes et avoir un goût désagréable.

Les pistils nous donnent également des informations importantes sur le stade de maturation des fleurs.

Pistils et degré de maturité des fleurs de marijuana

Lorsque les têtes de cannabis sont encore immatures, les pistils ont tendance à avoir une belle couleur blanc laiteux qui nous informe sur le jeune âge des têtes. Les fleurs riches en filaments blancs doivent donc être laissées sur la plante pour mûrir.

Ces filaments commencent à prendre de la couleur au fur et à mesure que la fleur mûrit : les bourgeons prêts à être récoltés sont recouverts de pistils qui passent de l’orange foncé au rouge-brun.

Fleurs de marijuana mûres

Pour être encore plus sûrs du timing, les producteurs vérifient également l’apparence des feuilles de la plante.

Lire aussi : Graines de Maria autofloraison THC : qu’est-ce que c’est et lesquelles choisir ?

Feuilles de cannabis : elles indiquent si la plante est prête à être récoltée ou est encore immature

Les plantes de cannabis ont tendance à absorber moins d’eau et à retenir de faibles quantités d’azote juste au moment où leurs fleurs sont mûres.

Quelle est la conséquence directe de ces comportements ? Le changement de couleur et d’apparence des feuilles, qui jaunissent, s’enroulent et commencent à tomber.

Ici, c’est une indication supplémentaire d’une plante bien mûre prête à être récoltée.

Conclusion

En résumé, vous savez maintenant que lorsque les plants de cannabis sont prêts à être récoltés, ils ont des fleurs avec des trichomes laiteux ou ambrés, des pistils qui virent de l’orange au brun et des feuilles qui commencent à tomber et à jaunir.

Nous vous rappelons cependant qu’en France, il n’est pas permis de cultiver du cannabis (ni à des fins thérapeutiques, ni à des fins récréatives), les graines sont donc destinées à la collection.

Achetez-les maintenant sur SensorySeeds, notre boutique en ligne de graines de cannabis !