Les étapes de croissance de la plante à autofloraison étape par étape

Les étapes de croissance du cannabis à autofloraison

Le cycle de vie des plantes à autofloraison expliqué pour chaque phase

La culture de graines de marijuana est une pratique qui, en France, est une infraction administrative ou une infraction pénale dans certains cas, mais dans d’autres parties du monde, elle est autorisée à des fins récréatives et thérapeutiques. Les graines autofloraison sont les plus utilisées à cet égard, car ce sont des plants résistants, avec une croissance très rapide, automatique, indépendante de la photopériode de floraison.

Vous vous demandez quels sont les stades de croissance de la plante à autofloraison ?

Dans cet article, nous souhaitons vous répondre de manière exhaustive en couvrant chaque phase de l’autofloraison semaine par semaine. N’oubliez pas, cependant, qu’en France, les graines de cannabis ne peuvent être achetées qu’en tant que produit de collection et nous vous déconseillons fortement de mettre en pratique ce que vous lisez.

Phase 1. La germination des plantes à autofloraison (environ 1 à 7 jours)

La première des phases de croissance de la plante à autofloraison est appelée la germination, c’est la transition des graines de marijuana en petite pousse.

La phase de germination des plantes à autofloraison

En règle générale, les producteurs font tremper les graines pendant environ 24 heures, puis les mette sur une serviette en papier humide afin de voir apparaitre la première racine sur le dessus.

La racine émerge après environ 1 ou 2 jours, ce qui rend les graines prêtes à être plantées dans le sol ou dans d’autres matériaux (par exemple des cubes de laine de roche).

Il est important de savoir que les rempotages endommagent fortement les variétés à autofloraison pour une raison bien précise : leur cycle de vie est très court et elles n’ont pas le temps de se remettre du transfert, ce dernier représentant un véritable traumatisme pour les plantes.

Pour cette raison, la plupart des producteurs prennent une sage décision en plantant les graines dans le sol final, afin d’éviter un rempotage traumatisant.

De plus, lorsque le producteur plante les graines, il doit s’assurer qu’elles reçoivent de la chaleur et un bon éclairage et que le sol reste toujours humide afin de favoriser la naissance de la pousse. Après quelques jours, un petit plant commence à sortir du sol. Il est à traiter avec un soin extrême!

Phase 2. Plantule à autofloraison (environ 14 jours, semaine 1 à semaine 3).

Lorsque la petite plante commence à avoir les premières feuilles, on appelle cela la phase de semis de l’autofloraison. Cette phase commence généralement une semaine après avoir placé les graines sur le sol et se termine après environ 2 semaines.

Au début de cette période, les plants à autofloraison n’ont pas besoin de nutriments autres que ceux déjà présents dans le sol. Pour la culture hydroponique, en revanche, les producteurs réduisent de 50 % l’apport en nutriments présents dans l’eau.

Chaque plante commence à se revigorer lentement, et ce n’est qu’à partir de la deuxième semaine qu’elle nécessite l’ajout de nutriments supplémentaires (jamais trop, pour éviter l’intoxication).

Le sol doit être humide mais jamais trop, car les plants se « noient » très facilement, et les heures de lumière doivent être de 18 heures.

Si tout va bien, les étages de feuille commencent à apparaître.

Ils n’auront initialement qu’une seule pointe dentelée par feuille, mais à mesure qu’ils grandissent, les pointes commencent à tourner autour de 5 à 7. La prochaine étape de croissance approche.

Lire aussi : Haschich et marijuana : différences, effets et variétés

Phase 3. La phase végétative des autofloraisons (semaine 4)

Qu’elles soient naines ou à autofloraison de taille moyenne, la phase végétative est l’une des plus importantes en matière de production florale et donc de rendement.

Pendant cette période, les cultivateurs soumettent les plantes à des cycles de 18 heures de lumière et 6 heures d’obscurité, en maintenant une humidité relative d’environ 50 %.

Les feuilles se multiplient rapidement et les plantes montrent généralement leur sexe pendant cette phase.

La phase de croissance végétative de la plante à autofloraison

Saviez-vous que la banque de graines BSF Seeds produit toujours des graines de cannabis féminisées ? Par conséquent, les graines autofloraison BSF Seeds ont une très forte probabilité de générer des plantes femelles, de produire des fleurs ou les favoris des cultivateurs de cannabis.

Étant une phase de plein développement des plantes, les cultivateurs doivent administrer une bonne dose de nutriments tout en veillant, en même temps, à éviter les excès (Que les autofloraisons récupèrent avec une extrême difficulté).

Les plantes à autofloraison commencent généralement à fleurir à partir de la sixième ou septième semaine de leur cycle de vie, mais certaines espèces peuvent être plus lentes ou, au contraire, plus précoces.

Phase 4. La phase de pré-floraison des autofloraisons d’intérieur et d’extérieur (semaines 5 à 6).

La cinquième semaine de vie des plantes à autofloraison devrait commencer par une production luxuriante de feuillage et le développement des premiers bourgeons immatures : les fleurs (pour les plantes femelles). C’est ce qu’on appelle la phase de pré-floraison.

Les cultivateurs utilisent des engrais spéciaux pour favoriser une floraison satisfaisante et généralement riche en azote.

Lorsqu’elle atteint la sixième semaine, la production des fleurs est encore plus luxuriante, à tel point que les agriculteurs les libèrent des feuilles en éclaircissant le feuillage des plantes.

Phase 5. La phase de floraison des plantes à autofloraison (semaine 7 à semaine 11 environ).

Les plantes de cannabis traversent un cycle de vie très intéressant, mais de toutes les étapes de croissance de la plante à autofloraison, c’est la floraison qui offre le plus de satisfaction au cultivateur.

Pendant cette période, qui commence généralement à la semaine 7 des semis, les bourgeons commencent à gonfler et à dégager des arômes puissants, signe du développement des trichomes, les glandes qui produisent les cannabinoïdes et les terpènes.

Les pistils des fleurs, initialement blancs, commencent à prendre des nuances allant du jaune au rouge, et la production de résine des trichomes est au plus haut niveau.

Les cultivateurs continuent de fournir des nutriments avec des engrais adaptés à la phase de floraison pour rendre les têtes fortes et riches en THC.

La plante approche de la fin de son cycle de vie et, généralement à sa huitième semaine, les producteurs arrêtent d’utiliser des nutriments et mettent en place un rinçage.

À la semaine 11, toutes les feuilles commencent à jaunir, presque tous les pistils ont une couleur orange à rouge et les trichomes, d’abord transparents, commencent à virer au blanc laiteux, de plus en plus opaques.

Le cycle de vie de la plante est terminé et, pour les cultivateurs, il est temps de récolter les fleurs riches en cannabinoïdes.

Lire aussi : Quand récolter de la marijuana ? Voici comment savoir quand le moment est venu

En conclusion

Aujourd’hui, vous avez vu toutes les étapes de croissance de la plante à autofloraison, de la première à la dernière semaine de vie.

C’est un processus vraiment fascinant, à accompagner avec soin pour que les plantes poussent luxuriantes et saines.

Souhaitez-vous acheter des graines de canabis autofloraison BSF Seeds pour votre collection ?

Visitez SensorySeeds , notre weed seed shop en ligne ! Nous vous attendons !