Qu’est-ce que le pinène et quels sont les effets bénéfiques de ce terpène contenu dans le cannabis ?

Le pinène : qu'est-ce que c'est et quels sont ses avantages ?

Un autre élément contenu dans la marijuana aux multiples propriétés.

Le chanvre est utilisé depuis des temps immémoriaux pour ses nombreuses propriétés bénéfiques.

Toutefois, avec l’avènement de la prohibition aux États-Unis, cette plante a été rétrogradée au rang de simple narcotique en raison des propriétés psychotropes de l’un de ses principaux principes actifs : le THC.

Depuis lors, sa consommation est interdite et même considérée comme illégale.

En dépit de ce préjugé largement répandu à l’encontre du cannabis, les découvertes scientifiques sur ses composants et leurs utilisations thérapeutiques potentielles continuent d’abonder.

Les dernières nouvelles, en effet, concernent l’un de ses composants, qui est également contenu dans d’autres plantes et possède de diverses qualités : le pinène.

Dans cet article, nous comprenons ce qu’il en est et pourquoi l’enquête à son sujet doit être approfondie.

Pour mieux comprendre ce qu’est le pinène, commençons par évoquer brièvement la catégorie à laquelle il appartient : les terpènes.

Lire aussi : Comment savoir quand le cannabis est prêt et mature ? 3 conseils pour décider du moment de la récolte du cannabis.

Terpènes : qu’est-ce que c’est ?

Les terpènes sont les éléments responsables de l’odeur et de l’arôme caractéristiques de nombreuses plantes, dont le cannabis.

Ces composés organiques, dans le cas de la marijuana, se trouvent dans la résine, produite par de minuscules glandes, les trichomes. Outre les terpènes, la résine contient également des flavonoïdes et des cannabinoïdes.

Les terpènes contenus dans la résine produite par les trichomes du cannabis.

Terpènes contenus dans la résine produite par les trichomes du cannabis.
Le cannabis est connu pour contenir plus de 200 terpènes, qui peuvent être classés en deux sous-groupes : les terpènes primaires — dont le pinène — et les terpènes secondaires.

Les fonctions des terpènes sont diverses : la principale est de protéger la plante contre les prédateurs et les agents pathogènes. Deuxièmement, ils servent d’appât pour les pollinisateurs et autres alliés potentiels. Enfin, ils transmettent l’odeur caractéristique qui distingue une plante de toutes les autres.

Voyons maintenant plus précisément ce qu’est le pinène.

Mais, qu’est-ce que le pinène ? Et, où se trouve-t-elle ?

Comme nous l’avons dit, le pinène est l’un des principaux terpènes du cannabis, mais pas seulement. En effet, il est également contenu dans le pin — dont il tire son nom -, le romarin, l’aneth et le basilic.

Sa principale caractéristique est son arôme balsamique, mais dans le cannabis, il ne se limite pas à cela.

Cet élément, justement, peut définir l’intensité et le type d’effet toxicomanogène provoqué par une variété donnée de marijuana, tout comme les cannabinoïdes. En effet, les fumeurs avertis prêtent également attention à cet aspect lorsqu’ils choisissent le type de cannabis à acheter, que ce soit pour un usage médicinal ou récréatif.

Dans le cas spécifique du pinène, il semble pouvoir d’augmenter le seuil d’attention et de contrer la perte de mémoire à court terme, souvent causée par une trop grande consommation de THC.

Il semble également efficace pour limiter les sentiments négatifs qui découlent d’une consommation immodérée de marijuana, comme le délire paranoïaque.

C’est pourquoi le pinène est d’une importance capitale pour tous les consommateurs de cannabis qui peinent à faire face aux effets négatifs potentiels, mais ne veulent pas renoncer aux avantages.

Mais, les propriétés bénéfiques du pinène ne s’arrêtent pas là. Examinons les avantages attribués à ce terpène.

Lire aussi : La feuille de marijuana : caractéristiques et utilisations possibles.

Quel est le potentiel thérapeutique du pinène ? Études sur le sujet.

Le potentiel thérapeutique du pinène du cannabis

Depuis l’Antiquité, les propriétés balsamiques de certaines plantes ont été exploitées au profit de l’homme.

Les principales propriétés du pinène sont son action concentrante et bronchodilatatrice.

En outre, il semble avoir des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antiseptiques topiques.

Les études sur les propriétés bénéfiques du pinène sont variées et les confirment.

Dans une étude de 2002 publiée dans Inhalation Toxicology, des chercheurs ont démontré que le pinène a une action bronchodilatatrice efficace.

D’autres recherches menées en 2011 par la Northeast Forestry University en Chine ont montré que les propriétés antimicrobiennes du pinène pouvaient avoir des applications intéressantes dans le traitement des infections virales et bactériennes. Plus précisément, nous avons lu comment le pinène peut être un allié précieux dans la lutte contre la bronchite virale, qui est généralement beaucoup plus difficile à traiter que les infections bactériennes communes.

Mais, les études sur les propriétés thérapeutiques de ce terpène particulier ne s’arrêtent pas là.

Le British Journal of Pharmacology a également des recherches intéressantes à son actif. En particulier, dans une publication de 2011, des chercheurs ont confirmé les propriétés anti-inflammatoires du pinène dans le traitement d’affections chroniques telles que l’arthrite, la maladie de Crohn, le cancer et la sclérose en plaques. Le fameux effet d’entourage, c’est-à-dire la capacité des composants du cannabis à agir plus efficacement lorsqu’ils sont pris simultanément, est également mentionné dans cette étude.

Les propriétés anticancéreuses du pinène sont également démontrées par deux autres études, datant respectivement de 2013 et 2015, qui mettent en évidence la capacité du terpène à inhiber la croissance et la propagation des cellules cancéreuses.

En conclusion, quels sont les effets bénéfiques du pinène ?

Le fait que le cannabis possède des éléments qui peuvent apporter de nombreux bienfaits à l’organisme n’est plus un mystère.

La recherche scientifique sur le sujet continue de confirmer ce potentiel, qui était également largement utilisé dans le passé, lorsque le seul moyen disponible était l’observation empirique des effets générés.

Avec l’avènement de la prohibition aux États-Unis, la marijuana a été ravalée au rang de simple substance narcotique, précisément en raison des effets psychotropes de l’un de ses principaux composants : le THC.

Les partisans de ses propriétés bénéfiques n’ont cependant jamais cessé de diffuser des informations utiles à son sujet, ce qui a conduit la communauté scientifique à l’étudier et à confirmer ensuite leurs affirmations.

Même la découverte des terpènes ne pouvait que conforter la thèse selon laquelle les bienfaits de la consommation de cannabis sont bien plus notables que les effets secondaires rares et mineurs.

Le pinène, en particulier, outre qu’il confère l’odeur caractéristique de diverses plantes, y compris, en fait, la marijuana, possède plusieurs propriétés bénéfiques qui peuvent être exploitées au profit de l’homme.

Parmi les principaux, citons son effet bronchodilatateur — utile dans le traitement des maladies respiratoires telles que l’asthme -, anti-inflammatoire, antimicrobien et antitumoral.

Bref, une fois de plus, le cannabis s’avère être une plante aux mille potentialités, prête à jouer son rôle dans le traitement de diverses affections.

Si vous vous intéressez au monde de la marijuana, passez sur notre site Sensoryseeds.fr, leader dans la vente de graines de cannabis à collectionner.