Récolte des autofloraison : les pistils donnent-ils le signal ?

Les pistils donnent le signal lors de la récolte d'une autofloraison.

Découvrons ensemble quels signes les pistils peuvent donner au moment de la récolte et quelle est leur fiabilité chez les plantes autofloraison.

Les plantes de chanvre cultivées à partir de graines autofloraison ont la particularité de commencer à fleurir après environ 60-70 jours, indépendamment des cycles de lumière et d’obscurité auxquels elles ont été exposées.

Cependant, à mesure que les fleurs se développent, il devient compliqué pour certains producteurs de chanvre de savoir quand il est temps de récolter.

Pourrait-on se fier à l’aspect des pistils (ou stigmates) ?

Ou, est-il préférable de faire d’autres considérations ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur la récolte et les pistils des autofloraison.

Pistils d'une plante autofleurissante

Les pistils des souches à floraison automatique : indiquent-ils vraiment le moment de la récolte ?

Ces dernières années, les variétés de cannabis à autofloraison (comme les plantes naines à autofloraison) sont devenues très populaires auprès des cultivateurs d’intérieur et d’extérieur. La raison en est que ce sont des plantes qui s’adaptent à des zones moins ensoleillées et plus froides et qui ont une croissance prévisible.

Après la germination et une courte phase végétative, la formation de bourgeons compacts et riches en résine ne se fera pas attendre et le moment de la récolte ne tardera pas à arriver.

Mais, comment savoir quand il est temps de récolter, sachant que dans les variétés à floraison automatique, les pistils passent du blanc à l’orange en quelques jours, et non en quelques semaines ?

Dans les spécimens de chanvre photopériodique, les pistils peuvent en dire long sur la plante, mais est-ce également vrai pour le chanvre à floraison automatique ?

Commençons par préciser que les pistils (ou stigmates) sont les organes reproducteurs femelles des plantes de cannabis ; ils sont semblables à des poils et visibles à l’œil nu.
En général, dans le monde de la culture du cannabis, on considère que lorsque la plupart des stigmates d’une plante sont foncés, les bourgeons peuvent être récoltés.

Cependant, il peut arriver qu’à la fin de la floraison, les pistils soient encore complètement blancs. Pourquoi ?

Pourquoi les pistils ne brunissent-ils pas toujours ?

Ou pourquoi les fruits mûrissent-ils parfois tôt ?

Lire aussi : Cannabis : comment obtenir des bourgeons denses et compacts

Les pistils blancs au terme de la floraison peuvent être une caractéristique d’une génétique de cannabis particulière. Avant de s’alarmer, les cultivateurs de cannabis doivent s’informer de manière approfondie sur les particularités des plantes auxquelles ils ont affaire.

Dans d’autres cas, néanmoins, de nouveaux stigmates continuent à se former — même lorsque la plante est à un stade avancé de floraison — en raison de l’exposition à des températures élevées, qui provoquent un stress pour la plante. Pour éviter les anomalies, il est donc important que les canapiculteurs veillent à ce que la température de l’environnement soit maintenue constante.

Ainsi, avec les autofloraison, la méthode de contrôle des pistils n’est pas très précise. Occasionnellement, même lorsque la moitié des pistils sont foncés, il faut encore des jours et des jours avant que les bourgeons deviennent complètement prêts pour la récolte.

C’est pourquoi il devient idéal d’examiner également les trichomes et les feuilles.

Cannabis et stigmates

Trichomes et feuilles : signes de maturité

Les trichomes sont de petites glandes en forme de champignon qui servent à produire des cannabinoïdes et des terpènes.

Comme les pistils, les trichomes peuvent être de différentes couleurs (clair, trouble, ambré…) selon le stade de maturité, mais il vous faudra une loupe ou un appareil photo de qualité pour les voir.

La couleur des trichomes est utile pour comprendre autant le degré de maturité des bourgeons que l’effet de leurs cannabinoïdes. En particulier, les trichomes de couleur claire sont associés à un effet de hauteur et les trichomes ambrés à un effet sédatif.

Cependant, les schémas de croissance et de maturation changent pour les souches à floraison automatique, il est donc conseillé de récolter lorsque les trichomes sont troubles.

Un autre signe à surveiller pour évaluer la maturité dans la phase de floraison est le jaunissement des feuilles.

Lorsque les feuilles des plantes à floraison automatique deviennent jaunes, cela signifie qu’un cycle de vie est terminé. C’est un signe certain, même pour certaines plantes à floraison automatique.

En combinant ces indices et d’autres, savoir quand récolter les fleurs de chanvre sera simple.

Lire aussi : Petits plants de cannabis : comment s’adapter pour gagner de la place

En bref…

Comme nous l’avons précisé dans cet article, les pistils ne peuvent vous donner que quelques indices sur le moment idéal de la récolte, mais ils ne sont pas précis.

En général, il n’existe pas de mesure parfaitement exacte pour savoir si une plante est suffisamment mûre ou non, cependant la prise en compte de la coloration des feuilles et des trichomes est certainement utile.

Après cette brève discussion, si vous êtes un amateur de cannabis et que vous aimez collecter des graines issues des meilleures génétiques, nous vous invitons à visiter notre boutique en ligne Sensoryseeds.fr.

Explorez les sections autofloraison, féminisée et graines rapides et vous êtes sûr de trouver ce que vous cherchez.

Nous nous réjouissons de vous voir dans notre e-shop. À bientôt.